Inicio > Recomendaciones para cachorros > Comment faire pour que mon chien contrôle ses besoins

COMMENT FAIRE POUR QUE MON CHIEN CONTRÔLE SES BESOINS?


Enseigner au chiot l'endroit où il doit faire ses besoins est une question de patience et de temps jusqu’à ce qu’il comprenne quel est l’endroit adéquat

L'adaptation au nouveau foyer

Lorsqu'un chien arrive dans son nouveau foyer, ses routines d’hygiène peuvent être perturbées. Même les chiens adultes ou les chiots qui ont appris à attendre la promenade pour faire leurs besoins font l'erreur de laisser une petite « offrande » à leur famille à leur arrivée dans le nouveau foyer. C'est tout à fait normal car il s'agit d’un nouvel environnement pour le chien. Il ne connait pas encore les limites ni les heures de sortie.

Nous vous expliquons comment faire pour que votre chien Australian Cobberdog Labradoodle contrôle ses besoins

De plus, le stress et la gêne d’être sorti de sa zone de confort est un facteur supplémentaire. Il ne connait pas encore les personnes qui s’occuperont désormais de lui. Les odeurs qui l'entourent sont encore inconnues et ses frères ou ses compagnons ne sont plus là. Cela peut rendre le chien anxieux et le faire agir de façon anormale. Il se peut qu’il ne puisse pas se retenir de faire ses besoins dans la maison par manque de sécurité.

Par ailleurs, en raison de leur âge, certains chiots n’ont pas encore appris ce que l’on appelle «le contrôle des sphincters», ce sont des chiens qui ne savent pas encore se retenir de faire leurs besoins. Dans ce cas, il faudra faire des efforts pour atteindre le résultat voulu : qu’il ne salisse pas la maison. Pour ce faire, il faudra garder à l'esprit qu'avant d'avoir atteint les 5-6 mois, le chien n'est pas encore assez mûr et n’est pas capable de contrôler ses sphincters.

APPRENDRE À UN CHIOT À CONTRÔLER SES SPHINCTERS


Pour que votre chiot d’Australian Cobberdog apprenne à contrôler ses besoins, il faudra deux choses : de la patience pour le lui apprendre, et du temps pour que son organisme se développe et lui permette de tenir de plus en plus longtemps. Un chiot de 2 mois tiendra jusqu’à 3 heures : on ne pourra pas lui en demander plus. De plus, quand il est encore petit et n'a pas reçu tous ses vaccins, le chiot ne peut pas encore sortir se promener. On devra alors comprendre que pendant les premières semaines, il faudra lui apprendre à se contrôler à la maison, puis à l'extérieur.

Nous vous expliquons comment faire pour que votre chien Australian Cobberdog Labradoodle contrôle ses besoins



Lui montrer l’endroit lorsqu’il arrive à la maison pour la première fois
Où va-t-on lui permettre de faire ses besoins ? C'est très important et mieux vaut y avoir pensé avant de ramener le chiot à la maison. En effet, la première fois qu’il fera ses besoins marquera un précédent dans son comportement à la maison. Si l’on choisit bien l’endroit, on pourra y placer le bac avec le tapis absorbant dès que l’on ramènera le chiot à la maison (le bac est important pour éviter que le chiot ne morde ou ne joue avec le tapis absorbant). Ce sera le premier endroit de la maison que le chiot devra connaître à son arrivée et on ne devra pas le laisser sortir de cet espace tant qu’il n'aura pas fait ses besoins. On peut lui offrir de l'eau ou de la nourriture pour l’inciter. Une fois la tâche accomplie, on devra le féliciter pour sa réussite et le récompenser. Ensuite, on lui montrera le bac avec un nouveaux tapis absorbant sur lequel on aura pulvérisé du spray attire-mictions et on le placera là où le chiot a fait ses besoins.

Être attentif à ses gestes
La meilleure façon d’éduquer un chien est d’anticiper ses intentions pour éviter qu’il ne commette l’erreur au lieu de le corriger après coup. Pour cela, on doit apprendre à bien interpréter son langage corporel et si l’on observe que notre chiot commence à renifler le sol, s’écarte et commence à tourner en rond, c'est un signe : il est sur le point de faire ses besoins. C’est à ce moment-là qu’il faudra le distraire en l’appelant ou en faisant un bruit afin de l’interrompre pour que l’on ait le temps de l’emmener sur le tapis absorbant. Dès qu'il aura fait ses besoins, on le récompensera.

L’observer à chaque fois qu’il mange, boit ou se réveille
Les chiots ont une toute petite vessie qui se remplit très vite. Voilà pourquoi on doit l'amener dans son espace ou le promener (si possible) à chaque fois qu’il se réveille d’une sieste ou qu’il mange ou boit. De cette façon, on anticipe sa tendance et on s'assure qu’il agisse bien pour le récompenser et qu’ainsi il comprenne ce que l’on attend de lui.

Le corriger
La correction d’un chien doit toujours se faire quand on le prend sur le fait de son erreur, c'est-à-dire que l’on ne peut pas le gronder si l’on trouve le résultat de la bêtise après coup. De toutes façons, il n'est pas conseillé de punir un chien alors qu’il apprend à se contrôler. On a souvent entendu dire qu’il faut le réprimander et même mettre son museau sur les excréments pour lui faire comprendre que ce n'est pas bien, mais cela pourrait provoquer un effet contraire. Si on le punit de la sorte, on pourrait l’inciter à la coprophagie ou faire comprendre à tort au chiot qu’on ne veut pas qu’il fasse ses besoins devant nous, alors que c'est justement ce qu’on veut qu’il fasse quand on le promène dans la rue. Si l’on observe qu’il fait ses besoins en dehors de l'espace prévu, il suffira de lui dire NON fermement et de le replacer à l'endroit voulu pour qu’il termine. Si l’on arrive à ce qu’il termine ses besoins au bon endroit, on devra le récompenser.

Récompenser à chaque fois qu’il fait bien
C'est essentiel pour éduquer notre Australian Cobberdog. Toute bonne action doit être récompensée, voilà pourquoi, à chaque fois qu’il fait ses besoins à l'endroit prévu, on doit le féliciter.

Bien nettoyer les mauvais endroits
Les chiens sont stimulés quand ils sentent un endroit où ils ont déjà fait leurs besoins auparavant. Voilà pourquoi, si l’on ne veut pas que cette erreur se reproduise, on devra nettoyer en profondeur cet endroit où il a fait ses besoins pour ne pas l'y inciter à nouveau.

 


Observer ses horaires
Si l’on respecte avec régularité les horaires pour le repos et la nourriture, il est fort probable que le chiot règle son organisme et qu’il ait besoin d’évacuer à des heures plus ou moins régulières. Si l’on arrive à observer cette norme, il nous sera plus facile de prédire le moment de ses besoins.

Mon chien ne veut pas faire ses besoins dans la rue


C'est souvent le cas lorsqu’un chien apprend à faire ses besoins sur un tapis absorbant, lors des premières promenades, le chien attend d’arriver à la maison pour faire ses besoins. Si l’on s'aperçoit que cela se reproduit, il faudra être patient. En rentrant à la maison à la fin de la promenade, on pourra ouvrir la porte et faire demi-tour pour continuer la promenade avec le chien. Le chien qui pensait rentrer à la maison pour faire ses besoins, ne pourra plus se retenir et devra alors le faire dans la rue. Il faudra alors bien le récompenser.

Mon chien ne veut pas utiliser les tapis absorbants


Le chien doit apprendre à utiliser les tapis absorbants. On n’y arrivera qu’en le récompensant à chaque fois qu’il y fera ses besoins. C'est pourquoi, on devra être attentif afin de pouvoir l’amener sur le tapis absorbant juste avant qu’il ne se soulage pour pouvoir le récompenser. Petit à petit, il comprendra que cet endroit est associé à ses besoins. Le spray attire-mictions, pulvérisé sur les tapis absorbants, prédisposent le chiot à les utiliser dans ce but.

Mon chien en profite quand je ne le regarde pas


Il est fréquent qu'un chien profite d’un moment d’inattention de notre part pour faire ses besoins au mauvais endroit. Comme il ne trouve pas chez nous la distraction qu’il recherche, il va se décontracter et cherche un endroit où se soulager. Pour éviter que cela ne se produise, le mieux est de le laisser dans son parc, où se trouve le bac avec le tapis absorbant, quand on ne peut pas lui prêter attention et tant qu’il n’a pas appris à se contrôler. Dans un espace réduit, il ne pourra pas se tromper s’il veut faire ses besoins.

Renseignements et consultations sur l'Australian Cobberdog

Contact