Accueil > Recommandations pour chiots > Comment lui apprendre ce qui est bien et mal

COMMENT LUI APPRENDRE CE QUI EST BIEN ET MAL?


Récompenser le chien quand il agit bien et le corriger ou l’ignorer quand il fait quelque chose qu’il ne doit pas faire est la clé pour qu’il apprenne à faire la différence entre ce qu’il peut faire et ce qu’il ne peut pas faire
Apprenez ce que sont les récompenses et corrections pour votre chien Australian Cobberdog Labradoodle

Comment apprennent les chiens

L'apprentissage du comportement est étroitement lié avec ses conséquences. En fonction des conséquences positives ou négatives pour le bien-être du chien, il aura tendance à reproduire le comportement qui lui a permis d’obtenir ce résultat, ou au contraire l’évitera.

Les conséquences qui peuvent se produire quand un chien fait quelque chose sont les suivantes:

  • Résultat positif: Le chien s'assoit et reçoit une récompense. Le chien voudra s'asseoir à nouveau.
  • Résultat négatif: Le chien attaché part en courant et reçoit une secousse sur la laisse. Le chien ne voudra pas recommencer à courir alors qu’il est attaché.
  • La perte d’un bénéfice: Le chien mord la main et le maître arrête de le caresser. Le chien ne recommencera pas à mordre la main.
  • La perte d’un inconvénient : Le chien pleure et le maître lui permet de sortir de son parc (l’isolement disparaît). Le chien pleurera à chaque fois qu’il se sentira isolé.
  • Que rien de spécial ne se produise: Le chien s’ennuie et aboie à ses maîtres mais ceux-ci ne font rien. L'aboiement n’a rien provoqué, il se peut que la prochaine fois qu’il s’ennuie il tente autre chose.


Ces résultats produits par un comportement concret permettent que le chien adopte un comportement déterminé face à une situation en particulier, même si celui-ci n'arrive pas toujours immédiatement à cette conclusion. Il devra reproduire le même comportement face à la même situation plusieurs fois pour en tirer un apprentissage et voudra reproduire ou éviter ce comportement.

LES RÉCOMPENSES


Une récompense permet qu’un comportement se reproduise. C'est la base de l’enseignement du chien, le renforcer avec des récompenses lorsqu’il se comporte d’une certaine manière afin de favoriser cette tendance. Les récompenses sont relatives et adaptées aux préférences de chaque chien qui accordera une valeur différente à chaque type de récompense. Voilà pourquoi il faudra choisir les récompenses qui auront plus de valeur pour le chien, car sa motivation à l’obtenir en dépendra et par conséquent, son intérêt et sa concentration.



La nourriture
Si l’on veut motiver le chien, il faudra trouver de la nourriture attrayante pour lui car sa motivation à l’obtenir sera plus grande.

La voix
L’approbation verbale de notre part est stimulante et réconfortante pour le chien. Normalement c’est une récompense que l’on utilise en association avec d’autres récompenses. On peut par exemple le féliciter tout en lui offrant une gourmandise. Pour que notre voix soit une récompense, le ton et la force que l’on transmet doivent être conformes à ce que l’on veut que le chien comprenne (une félicitation), car un chien ne comprend pas les mots que l’on articule. C'est pourquoi il faut bien insister pour transmettre correctement le message à notre chien.

Le jeu
Lui lancer une balle ou lui offrir son jouet préféré est une bonne façon de renforcer un comportement positif. C'est une récompense très ludique qui renforce le lien avec son maître.

Les caresses
Le caresser ou le tapoter gentiment est un signe d'approbation et d'affection. Cette récompense a plus de valeur en fonction du lien qu’il existe entre le chien et la personne.

La liberté
Il ne s'agit pas vraiment de donner une récompense, mais de libérer le chien d'une situation qui l’incommode ce qui, en réalité, devient une récompense. 


LES CORRECTIONS


Les corrections sont des résultats qui correspondent à des actions du chien et qui peuvent permettre que ce comportement cesse ou ne se reproduise pas. En général, les corrections ou les punitions ne servent pas à éduquer un chien. Ce sont des signaux d'alerte et une façon d’établir une hiérarchie pour montrer au chien qu’on va lui demander quelque chose. La correction sert à le faire arrêter ce qu’il fait, mais en aucun cas elle ne sert à ce qu’il apprenne quelque chose. Elle lui permettra seulement de le réorienter pour qu’il fasse ce que l’on attend de lui et qu’il ne fait pas pour l’instant.



La voix
Un ton de reproche aura un effet répressif immédiat sur le chien, car il nous connaît et sait ce que veut dire notre voix. 

Les gestes
Notre langage corporel peut avoir une influence sur notre chien et lui faire comprendre que ce qu’il fait ne nous plaît pas. Par exemple, si on le regarde fixement et si l’on s’incline vers lui, c’est une position menaçante et le chien comprendra rapidement que l’on veut qu’il arrête de faire ce qu’il est en train de faire. Pour appliquer les gestes de correction, il faut bien connaître la communication canine. En effet, il faudra parler leur langage et savoir interpréter leur réponse.

La laisse
La laisse est un moyen de communication indépendant. En règle générale, la laisse doit être détendue et ne se tendra que pour apporter de petites corrections qui dévieront l’attention du chien de ce qu’il est en train de faire. Pour corriger le chien avec la laisse, il faudra provoquer une tension soudaine en partant d’une laisse détendue. On tire un coup sec sur la laisse pour la laisser à nouveau détendue juste après et ainsi reconduire le comportement du chien vers celui que l’on souhaite.

L’isolement ou le manque d’attention
Quand un chien se comporte mal, l’une des corrections les plus efficaces est de les priver de notre compagnie ou de notre attention. Cela fonctionne normalement quand le chien est surexcité ou qu’il fait un mauvais geste envers nous. À cet instant, le fait de l’ignorer ou de l’obliger à se calmer quelques minutes dans une autre pièce ou un lieu où nous ne sommes pas présents peut permettre de recommencer l'apprentissage à partir d’une nouvelle humeur.

La surprise
Pour que le chien stoppe ce qu’il est en train de faire, une bonne correction consiste à le surprendre ou à l'effrayer. La « frayeur » contrôlée et momentanée peut créer rapidement une association négative entre le comportement et la mauvaise surprise. Cela fera en sorte que le comportement cesse.  

Montrez-lui ce qui est bien ou mal dans son comportement

Quand notre Australian Cobberdog agit bien, on doit toujours le récompenser. Pendant son apprentissage, les récompenses doivent être spéciales pour que le chien apprenne dès le début que ce qu’il fait entraîne de nombreux bienfaits. Au fur et à mesure que son apprentissage se renforce, il suffira de lui offrir de temps en temps une friandise, des caresses ou un éloge.

Lorsque notre Australian Cobberdog agit mal, on peut le corriger, mais on ne devrait jamais lui administrer une correction sans plus. Après la correction, il faut toujours offrir une récompense. La correction est une opportunité que l’on donne au chien de modifier son comportement. Une fois que l’on a obtenu la réponse voulue, il faudra offrir la récompense. De cette façon, le chien apprend quel est le résultat que chacun de ses comportements entraîne, bon ou mauvais, et pourra ainsi choisir. Il aura donc tendance à reproduire le bon comportement qui lui rapporte des bienfaits et à éliminer celui qui lui cause du tort.

Renseignements et consultations sur l'Australian Cobberdog

Contact