Accueil > Recommandations pour chiots > Comment profiter d’une bonne promenade

COMMENT PROFITER D'UNE BONNE PROMENADE?


La promenade est un besoin, même pour les chiens qui vivent dans une immense maison avec un grand jardin. Ce doit être un moment agréable aussi bien pour le chien que pour le maître
Comment bien promener votre chien Australian Cobberdog Labradoodle

Votre Australian Cobberdog a besoin de sortir se promener

On entend souvent dire que pour avoir un chien il faut avoir beaucoup d'espace à la maison et un grand jardin. Qu’ainsi, le chien aura plus de liberté et qu’on pourra lui offrir la qualité de vie qu'il mérite. Mais ce n'est qu'une demi-vérité. Il est vrai qu’avoir un grand jardin présente de nombreux avantages : on pourra jouer avec notre chien dans un espace contrôlé, il pourra même faire ses besoins sans salir la maison, mais cet espace ne devrait pas pour autant remplacer le temps de promenade. Il y a trop de chiens qui vivent dans de grandes maisons avec un terrain mais qui ne peuvent jamais sortir au-delà des barrières qui les entourent. Cela suppose un énorme appauvrissement de la qualité de vie de notre chien.

Les promenades quotidiennes ne sont pas exclusivement réservées aux chiens de ville qui n’ont pas de jardin et dont c'est la seule occasion pour faire leurs besoins. C'est un moment au cours duquel ils peuvent découvrir de nouvelles odeurs, rencontrer d’autres chiens, courir après une balle, et bien entendu, se soulager. La promenade est un besoin même pour les chiens qui vivent dans une grande maison avec un grand jardin, tout comme c'est un besoin pour nous de sortir de chez nous, même si l’on habite une immense villa luxueuse où l’on aurait tout ce que l’on souhaiterait mais dont on ne pourrait jamais franchir la porte.

CONSEILS POUR UNE BONNE PROMENADE

Il ne s'agit pas seulement de faire en sorte que le chien change d’air et se sociabilise. La promenade est la meilleure preuve d'attention que l’on pourra offrir à notre chien. C’est un moment que l’on consacre exclusivement pour lui, et il le perçoit et l'apprécie. Voilà pourquoi, on ne devrait pas le prendre à la légère. C'est une tâche quotidienne pour laquelle il faut s'engager et qui doit devenir un moment spécial que l’on passe avec notre Australian Cobberdog.


1. Établissez le temps de promenade, pas le trajet

De nombreux propriétaires établissent un itinéraire de promenade auquel, sans savoir pourquoi, ils ne veulent en aucun cas renoncer. Les jours où ils ont moins de temps pour promener leur chien, ils semblent s’énerver à chaque fois que l’animal s'arrête pour renifler une odeur. La promenade doit être tranquille et détendue. C'est le moment idéal pour que le chien découvre le monde qui l'entoure, pas pour qu’il fasse un circuit. Voilà pourquoi, l’idéal n'est pas de marquer un objectif, mais de contrôler le temps et de rentrer quand il le faut. On s'assurera ainsi que le temps de promenade de notre chien est un moment de qualité et que cela ne lui a pas provoqué de stress qu’il pourrait ramener à la maison, ce qui entraînerait des problèmes.


2. Cherchez un endroit où lui enlever la laisse

Pouvoir courir et renifler à sa guise est l'un des plus grands plaisirs pour un chien. Un espace prévu pour les chiens, des endroits naturels comme une forêt ou un champ en friche, ou certains parcs où les chiens en liberté sont autorisés sont des lieux parfaits pour laisser notre chien courir librement. Ce sont d'excellents moments pour jouer à la balle ou au frisbee, courir avec lui et s’assurer qu’il dépense assez d'énergie. Avant de pouvoir lui enlever la laisse, on devra avoir appris à notre chien à toujours répondre à notre appel, ainsi on évitera tout accident ou fuite.


3. Essayez de compenser pendant les promenades

Comme les promenades sont le grand moment de la journée pour votre chien, profitez-en pour compenser les manques qu’il aurait pu ressentir pendant la semaine. Si vous n'avez pas eu le temps de jouer avec lui, prenez la balle pour la lui lancer. Si depuis plusieurs jours vous êtes occupé et n’avez pu lui consacrer que de courtes promenades, dès que possible réservez une grande promenade dans un endroit moins habituel pour qu’il puisse découvrir de nouvelles odeurs. Si vous n'avez pas pu le brosser, prenez la brosse et profitez-en pour lui enlever l’excès de poil sur un banc du parc, vous éviterez ainsi de devoir passer l'aspirateur chez vous.


4. Profitez-en pour travailler l’obéissance

Les promenades sont aussi une parfaite occasion pour entraîner notre chien à obéir à certains ordres. Il faudra donc emmener des récompenses pour pouvoir le féliciter à chaque fois qu’il fera bien. Gardez ce moment pour la deuxième partie de la promenade, quand cela fera déjà un moment que le chien aura découvert de nouvelles odeurs, qu’il aura rencontré d’autres chiens et aura fait ses besoins. Ce sera alors le bon moment pour lui demander de s'asseoir quand on s'arrêtera, devant un passage piétons par exemple. On pourra aussi s'entraîner à l'appeler dans le parc quand il est en liberté ou lui demander de rester immobile alors que l’on s’éloigne. 


5. Profitez de la promenade

Pour de nombreux propriétaires, les promenades sont une obligation plutôt qu'un moment pour profiter de son chien. Cela se reflète par notre attitude, que le chien perçoit parfaitement et qui ne favorise pas notre relation avec lui. Il faut que la promenade représente pour nous une occasion de s'amuser. Si ce n'est pas le cas, il faudra analyser le problème pour trouver la solution. Si la promenade avec le chien nous semble stressante parce que le chien tire, il faudra résoudre ce problème par le dressage. Si la promenade nous ennuie, on pourra y incorporer des changements comme de nouveaux parcs où aller, en profiter pour faire du jogging ou apprendre un nouveau tour à notre chien. La promenade doit aussi être un moment de détente pour se déconnecter de la routine du travail ou de la maison et en faire un refuge pour notre esprit. Les promenades sont en engagement à respecter. Alors mieux vaut les prendre du bon côté ! 


La vidéo explique comment habituer votre chiot à l'utilisation du collier et de la laisse

Si votre chiot n’est encore jamais sorti à l'extérieur et n'est pas habitué à porter le collier et à se promener en laisse, cette vidéo pourra vous intéresser. Vous verrez comment créer dès le début une association positive avec la laisse et ce qu’il faut prendre en considération pour l'entraîner aux règles de la promenade


Comment faire pour que votre chien se promène à vos côtés

Dans la rue, on rencontre bien trop souvent des personnes qui paraissent être promenées par leur chien plutôt que l’inverse. Le chien est impatient, et tire constamment sur la laisse en haletant excessivement. Et que dire du maître ? S’il n'est pas en colère contre le chien, il semble chercher de l'aide en regardant partout autour.

Cela ne devrait pas se produire. On devrait passer de bons moments avec notre chien, et il est évident que dans ces situations, la promenade semble être une torture aussi bien pour le maître que pour le chien qui reçoit constamment des secousses au niveau du cou, ce qui lui provoque un stress inutile. Sachant que l’on devra répéter cela 3-4 fois par jour, voire même 5 pour les chiots en phase d’apprentissage qui doivent faire leurs besoins, mieux vaut s'efforcer dès le début pour apprendre à notre chien à marcher à nos côtés.

Comment bien promener votre chien Australian Cobberdog Labradoodle

MOTIFS POUR LESQUELS LE CHIEN TIRE

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles le chien peut se montrer nerveux pendant la promenade et tirer constamment sur la laisse:

  • Il ne sait pas rester à côté de nous: Cela semble évident, mais on ne peut pas punir un chien pour quelque chose qu’il ne sait pas faire ou qu’on ne lui a jamais appris. De nombreux propriétaires s'acharnent à gronder leur chien quand il tire sur la laisse alors qu’ils ne lui ont jamais dit ce qu’ils attendent de lui durant les promenades.
  • Le chien obtient ce qu’il veut en tirant sur la laisse: Si le chien voit quelque chose qui lui attire l'attention, il tire sur la laisse et on lui permet de l'atteindre en nous traînant vers cet objectif : il vient de comprendre qu’il faudra utiliser la force à chaque fois qu’il voudra s’approcher de quelque chose.
  • La punition par la secousse: Si à chaque fois qu’il s’éloigne un peu il reçoit une secousse, le chien aura tendance à se séparer de plus en plus de nous car nous sommes la source de la punition. Cela pourra créer un cercle vicieux dans lequel le chien tirera de plus en plus pour s’écarter et on lui administrera des secousses de plus en plus fortes.
  • La surexcitation: Quand un chien se montre nerveux au cours des promenades, on ne peut pas l'encourager ni le stimuler à chaque fois que l’on prendra la laisse pour le promener car on ne fera qu'augmenter cette excitation qui l’entraîne à tirer sur la laisse. Il est normal de vouloir partager avec lui la joie d'aller se promener, mais si le chien est surexcité ce n'est pas conseillé.
Comment bien promener votre chien Australian Cobberdog Labradoodle

COMMENT LUI APPRENDRE À SE PROMENER À CÔTÉ DE NOUS

La technique est très simple mais il faudra la répéter plusieurs fois:

1. Féliciter le chien quand il reste à côté de nous: On peut le féliciter par des éloges, des caresses ou des récompenses comestibles. Peu importe la récompense, on doit s'assurer que le chien la considère comme quelque chose de positif.

2. Ne pas céder et rester ferme quand le chien arrive au bout de la laisse: On laissera le chien s'avancer et lorsqu’il arrivera au bout de la laisse, celle-ci se tendra, on devra résister pour que le chien ne puisse pas continuer à avancer. Il comprendra ainsi quelle est la limite de la laisse et ne tirera pas plus loin que cette distance.

3. Changer de direction quand le chien tire: S’il tire sur la laisse, c'est parce qu’il veut quelque chose mais on doit lui apprendre que ce n’est pas de cette façon qu’il va y arriver. Lorsqu’il arrivera au bout de la laisse, on devra tout simplement tourner et partir dans le sens contraire de la marche. On l'appellera pour qu’il se rende compte que l’on a changé de direction et qu’il nous suive.

4. Féliciter à nouveau le chien quand il arrive à côté de nous: En changeant de sens, le chien se retrouvera derrière nous. Il devra donc à un moment se mettre à notre hauteur même pour nous devancer. C'est à ce moment où il se retrouvera à côté de nous que l’on devra le féliciter.

Renseignements et consultations sur l'Australian Cobberdog

Contact