Accueil > Recommandations pour chiots > Les soins vétérinaires de mon chien

LES SOINS VÉTÉRINAIRES DE MON CHIEN


Les visites régulières chez le vétérinaire sont essentielles pour prévenir les problèmes de santé
Nous vous expliquons les soins préventifs qu’il faut effectuer chez votre vétérinaire pour votre chien Australian Cobberdog Labradoodle

Les soins vétérinaires dont notre Australian Cobberdog a besoin

  • Les vaccins:

La période de vaccination du chiot commence à environ 4 semaines et termine lorsque le chien atteint les 13 semaines. Il faudra faire un rappel du vaccin chaque année. Il est fondamental d'avoir un carnet mis à jour des vaccins et des vermifuges internes administrés si l’on souhaite garantir la santé de notre chien. Les vaccins administrés aux chiens servent à les immuniser contre les maladies telles que le rhume, la parvovirose, l’hépatite contagieuse, la leptospirose, la rage, la toux de chenil, la leishmaniose et la filariose. Les vaccins contre la rage et la polyvalente sont des vaccins annuels obligatoires sur tout le territoire de l’Union européenne. Les vaccins annuels contre la toux de chenil, la leishmaniose et la filariose ne sont pas obligatoires, mais nous les conseillons fortement car il s’agit de maladies qui peuvent entraîner la mort du chien.

  • Les visites régulières chez le vétérinaire:

La visite de routine chez le vétérinaire consiste à examiner méticuleusement chaque partie du corps. Même si l’on examine soi-même notre chien, il est important de ne pas négliger la visite chez le vétérinaire car, grâce à son opinion et à son expérience, il pourra détecter plus efficacement des anomalies que l’on ne pourra pas voir nous-même. De plus, il dispose d’équipement vétérinaire qui lui permettra de mieux ausculter les oreilles et les yeux, ou de prendre la température du chien, entre autres. Il est conseillé de visiter le vétérinaire tous les 3 mois. Ces visites peuvent s’effectuer en même temps que la vaccination programmée du chien pour plus de facilité.

  • La vermifugation interne:

Le vétérinaire peut protéger le chien de parasites internes en lui donnant des comprimés à croquer qui doivent lui être administrées tous les 3 mois. Si l’on protège notre chien de l’intérieur, on évitera que des parasites intestinaux s’installent dans son organisme. Les chiens peuvent attraper ces parasites très facilement, en reniflant le sol ou en le léchant, en avalant quelque chose qui contiendrait ce parasite ou par une piqûre de moustique infecté par le parasite. Ces parasites ne sont normalement pas visibles : la seule façon de les détecter est d'effectuer une analyse de selles. Parmi les symptômes qui peuvent nous indiquer que notre chien souffre de parasites internes se trouvent la perte de poids et d’appétit, des vomissements, une chute des poils ou la perte de leur éclat et des difficultés à excréter. 

  • La vermifugation externe:

Les parasites externes sont plus connus car ils sont visibles et plus faciles à détecter. Les principaux sont les puces et les tiques. Les acariens sont aussi très fréquents, et même si en raison de leur taille on ne peut pas les voir, ils provoquent des démangeaisons et même la gale chez notre chien. Il est très important de protéger constamment notre compagnon car en adoptant certaines mesures, on évitera aussi la piqûre du moustique qui peut provoquer la leishmaniose (phlébotome). Ce moustique transmet le parasite de la leishmaniose et peut entraîner la mort de notre chien. Le vétérinaire peut nous aider à trouver la meilleure façon de protéger notre chien contre les parasites externes grâce à des sirops, des comprimés, des pipettes et/ou des colliers antiparasitaires.

  • L’hygiène buccale:

Tout comme nous, les dents de nos chiens ont tendance à se salir lorsqu’ils mangent des aliments, et ils développent à la longue des plaques de tartre. Négliger les soins buccaux de notre chien peut entraîner de graves problèmes comme la perte de dents, la gingivite, la rétraction ou l’hyperplasie des gencives, ou encore le transfert de bactéries au sang qui provoque des problèmes rénaux et cardiaques. Pour les chiens qui ont développé des plaques de tartre, le vétérinaire peut effectuer un détartrage sous anesthésie grâce à des ultrasons qui produisent des vibrations minimes mais constantes afin de décoller le tartre des dents. 

  • Soin des griffes:

C'est au vétérinaire de couper les griffes du chien. On ne doit pas essayer de les couper nous-mêmes sans avoir reçu de formation préalable de la part du vétérinaire. En effet, le chien pourrait garder un mauvais souvenir de ce moment si l’on ne sait pas bien s’y prendre. À l’intérieur de ses griffes se trouvent de minuscules terminaisons nerveuses qu’il faut essayer de ne pas couper, mais si le chien a les griffes foncées ou n'arrête pas de bouger, on pourrait facilement couper plus que ce que l’on devrait. 

Renseignements et consultations sur l'Australian Cobberdog

Contact