Accueil > Soins et entretien de l’Australian Cobberdog > Comment s’occuper de l’hygiène de mon chiot

COMMENT S’OCCUPER DE L’HYGIÈNE DE MON CHIOT?


Les chiots doivent être sociabilisés aux routines d’hygiène pour leur santé et pour s’habituer aux soins qu’ils devront recevoir à l’âge adulte
Nous vous expliquons les règles d’hygiène du chiot d’Australian Cobberdog Labradoodle

Apprendre à entretenir un chiot d’Australian Cobberdog

L’Australian Cobberdog doit toujours avoir ses besoins affectifs couverts par sa famille. C'est un chien sociable et sensible qui est toujours attentif à ses humains. Plus on passera de temps avec eux, plus ils seront heureux. Voilà pourquoi les habitudes d’hygiène peuvent devenir un moment agréable que l’on consacrera à notre chien tout en gardant son pelage sain et démêlé. Si l’on fait de la routine d’hygiène un moment de câlins et d'attention exclusive vis-à-vis du chiot, cela renforcera notre lien avec lui notre Australian Cobberdog sera comblé.

La vidéo explique pas à pas l’entretien de notre chiot d’Australian Cobberdog à la maison

Nous vous expliquons les règles d’hygiène du chiot d’Australian Cobberdog Labradoodle

L’importance d'effectuer un entretien depuis tout petit

L’entretien de tous les chiens est essentiel pour qu’ils restent en bonne santé et que leur hygiène soit correcte, mais chez les chiots c'est encore plus important pour les raisons suivantes:

  • Sociabilisation: Le chiot doit être sociabilisé aux routines d’hygiène pour s’y habituer et les considérer comme quelque chose de positif. De cette façon, lorsqu’il sera adulte et que son entretien sera plus intense et nécessaire en raison de ses longs poils, cela ne représentera pas un problème pour lui.
  • Lien: Le processus d’entretien et d’hygiène est l'un des éléments clés pour établir un lien profond entre le chien et sa nouvelle famille. S’occuper de lui est une preuve d’amour que le chiot perçoit. Il comprend que l’on se consacre pleinement à lui et en est reconnaissant.
  • Santé: De plus, l’hygiène est un facteur très important pour les chiots car ils sont plus vulnérables que les chiens adultes et un bon entretien évitera le risque d’infection.
  • L’hygiène pour la famille: Par ailleurs, le chien restera propre et sans bactéries pour que les enfants et les adultes de la maison puissent jouer avec lui et le caresser sans risque.
Nous vous expliquons les règles d’hygiène du chiot d’Australian Cobberdog Labradoodle

La sociabilisation du chiot aux routines d’hygiène

Il faut garder à l'esprit que le rituel d’entretien de notre chiot implique de lui faire prendre contact avec un monde nouveau qu’il ne connaît absolument pas : les produits de toilettage, le peigne, la brosse, etc. Petit à petit, on doit apprendre à notre chiot à être en contact avec ces éléments. Une bonne sociabilisation de notre chiot facilitera considérablement les choses à l'avenir pour son hygiène et son entretien à l’âge adulte. Pour obtenir une sociabilisation parfaite, le mieux est de passer du temps chaque jour à son entretien tant qu’il est encore petit. De cette façon, il s'habituera à être manipulé au cours de cette routine d’hygiène et apprendra à l'apprécier.

Par manipulation, il faut comprendre se laisser toucher les oreilles, le contact avec toutes les parties de son corps (même celles que le chien n'aime pas que l’on touche), le changer de position... De nombreux chiens adultes n’ont pas reçu cette sociabilisation quand ils étaient petits et le manque d’habitude les rend difficiles pendant le processus de toilettage car ils bougent ou essaient à tout prix de s’échapper. Voilà pourquoi la sociabilisation à ce processus est important.

Voici comment se déroule le processus de toilettage d'un chiot d’Australian Cobberdog

Nous vous expliquons les règles d’hygiène du chiot d’Australian Cobberdog Labradoodle

De quoi a-t-on besoin?

Produit nettoyant pour les yeux et pour les oreilles, compresses pour nettoyer et éliminer l’excédent de produit, peigne en métal, brosse à dents larges (à utiliser avant le peigne métallique quand le poil du chiot commence à être plus long et que l’on commence à l’habituer aux routines d’entretien de l’Australian Cobberdog adulte).


L'endroit
Une fois que l’on a tout notre matériel, on va s’assurer qu’aussi bien le chien que nous-même nous trouvons dans une position confortable pour effectuer l’entretien. Comme il s'agit d’un chiot, on devra le faire au sol pour éviter le risque de chute. 

Les yeux
Il est conseillé de nettoyer les yeux du chiot le matin, quand ils sont plus humides, mais on peut les nettoyer plusieurs fois par jour si l’on observe des secrétions. Pour ce faire, on utilisera un nettoyant pour les yeux. On l’appliquera en petite quantité sur la compresse pour effectuer le nettoyage. On devra nettoyer du coin de l’œil vers l'extérieur. Il est important de nettoyer chaque œil avec une compresse différente, propre et neuve, au cas où l’un des deux yeux serait infecté pour ne pas transmettre l’infection à l'autre œil.

Les oreilles
Ce processus doit être effectué tous les 7-10 jours. On utiliser le nettoyant pour oreilles que l’on versera directement et délicatement dans l’oreille du chiot. Il faudra éviter qu’il ne s’ébroue et donc bien le tenir. Il se peut qu’il n'aime pas cela, mais on devra être patient. Une fois que l’on aura appliqué le liquide dans ses oreilles, on lui fera un massage de la partie externe de l’oreille avec les doigts pour que le produit arrive au fond du conduit auditif. Une fois le processus terminé on pourra laisser le chien s’ébrouer. Finalement, on éliminera l'excédent de produit de ses oreilles à l'aide d’une compresse. On devra nettoyer les oreilles du chien tous les 7-10 jours avec un produit nettoyant pour les oreilles. Si l’on veut garder les oreilles propres, sans cérumen ni impuretés, on pourra aussi les nettoyer les avec une compresse en la passant sur le pavillon auditif et à l'intérieur du conduit auditif les jours où l’on n'utilise pas le produit. Il est fortement déconseillé d’utiliser des lingettes humides pour nettoyer les oreilles plutôt que des compresses car l’humidité est l’ennemi des oreilles en bonne santé.

Le brossage
Pour terminer la toilette complète du chiot, on fera un brossage sur toutes les parties de son corps. Ce brossage se fait avec un peigne en métal quand le poil du chiot est encore court et ne s’emmêle pas. Quand les poils de notre chiot commencent à pousser, on devra commencer à utiliser la brosse en bois à dents larges, puis le peigne métallique. Ce processus est expliqué en détail dans l’entretien de l’Australian Cobberdog adulte.

Après la toilette, la récompense
Pendant la toilette, il faudra être patient et permettre à notre chiot d’examiner les produits. Une fois que l’on a terminé, on peut le récompenser en le caressant, en jouant avec lui ou en lui donnant une récompense comestible. De cette façon, il associera cette activité à quelque chose de positif et ce processus sera de plus en plus facile et agréable pour tous.

Le contact avec le chiot

Les chiots sont très actifs et curieux. Quand ils sont petits, il est très important d’être patient et compréhensif envers eux. La toilette du chiot devrait se faire au sol sur une surface confortable. Si l’on est en hauteur, le chiot risque de tomber à force de bouger et de vouloir tout observer.

Le rituel de la toilette doit être un jeu entre nous et le chiot pour qu’il l'associe à quelque chose de positif, bénéfique et nécessaire. Toutes les étapes que l’on doit réaliser au cours de l'entretien doivent se faire avec des gestes délicats et patients pour que le chien se sente à l'aise et que cela soit agréable pour lui. De la même façon, on doit garder à l’esprit que le processus doit être effectué, il faudra donc être ferme à certains moments, de cette façon on pourra avancer. On pourra lui donner des récompenses au fur et à mesure que l’on avance dans le processus, après une étape un peu plus pénible. C'est une façon d'associer l’hygiène à quelque chose de positif.

PLUS D’INFOS SUR LES SOINS DE L'AUSTRALIAN COBBERDOG

Renseignements et consultations sur l'Australian Cobberdog

Contact